01 Jun 2021
Club de Lecture de Josefinas: Une femme sans importance
Un livre qui souligne l'importance de la responsabilité, de la persévérance, de la désinvolture, de la loyauté, de notre histoire et du respect de tous les êtres humains.
A Woman of No Importance_Sonia Purnell

Nous avons honte de vous dire que jusqu'à ce que l'éditeur Planeta (qui s'est joint à nous dans l'initiative de solidarité en faveur de l’Npili School) nous propose ce livre de Sonia Purnell, nous ne connaissions pas l'histoire de Virginia Hall... et c'est à cause des histoires que nous ne connaissions pas, des femmes que nous découvrons et des auteurs que nous mettons en évidence que nous pensons que le Club de Lecture Josefinas a toute sa raison d'être.

« Une femme sans importance » est une biographie qui ne passe pas inaperçue sur les tables et les étagères des librairies. Sa couverture rouge, associée à l'information de qu'il s'agit d'un livre sur "l'espionne la plus recherchée par la Gestapo" suscite notre curiosité, et lorsque nous voyons le nom de la protagoniste... nous nous rendons compte que, finalement, les femmes qui ont fait l'Histoire reçoivent l’attention qu'elles méritent.

Le titre est tout à fait ironique – car cette femme a, sans aucun doute, joué un rôle important dans la Seconde Guerre mondiale. Virginia a été oubliée avec le temps, mais Sonia Purnell a décidé de partager ses réussites avec le monde entier et l’a fait de manière détaillée, en se basant sur des documents de l'époque, des témoignages d'anciens agents secrets et des recherches méticuleuses.

 

A Woman of No Importante
 
Photo par @bookosis (via Instagram)

 

Dans l'une des périodes les plus sombres de l'Histoire de l'Humanité, Virgina Hall a prouvé sa loyauté, son intelligence et sa capacité de se mettre à la place de l'autre. "Une femme sans importance" est un livre qui souligne l'importance de la persévérance et du respect, qui met en avant une femme qui était, jusqu'alors, ignorée par tous – nous aurions dû lire quelque chose sur elle dans nos livres d'histoire !

Virginia Hall était « juste » une socialite américaine, mais s'est révélée être, au sein de l'organisation d'espionnage dirigée par Winston Churchill (connue sous le nom de « Ministry of Ungentlemanly Warfare »), un élément central de la Résistance française. La Gestapo l'a décrite comme « la plus dangereuse de toutes les espionnes alliées » dans une transmission urgente qui encourageait ses agents « à la rechercher et à la détruire », elle a été distinguée non seulement pour avoir été la première femme alliée en terre ennemie, mais aussi pour avoir été la première femme civile à recevoir la Distinguished Service Cross, en septembre 1945.

 

Uma Mulher Sem Importância
 
Photo par @rodriguezbooks (via Instagram)

 

Virginia, qui avant de devenir une espionne avait perdu une jambe et portait une prothèse en bois qui pouvait compromettre son identité, a établi un vaste réseau d'espions dans toute la France, a organisé l'arrivée d'armes et d'explosifs, a dynamité des ponts et affranchi des prisonniers. Tout cela avec férocité, autonomie, et la certitude qu'elle serait capable de tout ce qu'elle voudrait.

Il est regrettable que nous n'ayons pas connu l'histoire de Virginia Hall avant, c'est pourquoi nous devons absolument vous la recommander.  Ainsi, pendant le mois de juin, nous vous invitons à rejoindre le Club de Lecture de Josefinas, à lire cette œuvre de Sonia Purnell et à partager vos opinions avec nous à partir de #JosefinasBookClub sur Instagram.